SOUHAITONS AUX ELUS VERTS DES LENDEMAINS QUI CHANTENT

Les Ecologistes - Mouvement Ecologiste Indépendant

SOUHAITONS AUX ELUS VERTS DES LENDEMAINS QUI CHANTENT

1 juillet 2020 Non classé 0
Les listes qualifiées d’écologistes ont conquis plusieurs des grandes villes du pays, ce dont nous devons nous réjouir. Souhaitons-leur des lendemains qui chantent : ce n’est pas écrit d’emblée.

Car si les têtes de liste sont issues d’EELV, les listes gagnantes sont des assemblages de sensibilités politiques différentes, des différences qui ne rendront pas la vie facile aux maires élus. De l’extérieur, nous serons attentifs, et si nécessaire réactifs, sur les choix urbains et environnementaux que feront les nouvelles municipalités.

Autant que l’énergie, les véritables marqueurs de la sensibilité écologiste à l’échelle communale sont l’urbanisme et le paysage urbain, la gestion du territoire (une forêt communale naturelle et des terres agricoles préservées), la qualité du bâti et des logements, la vitalité du centre-ville, l’air…

L’actualité du second tour des élections municipales a mis en avant la prise de quelques grandes municipalités par EELV. C’est oublier les centaines d’écologistes entrés dans les conseils municipaux dès le premier tour (essentiellement issu du MEI), dans ces petites communes qui gèrent le territoire français mais aussi dans des villes comme Fontaine (38), Belfort (90), Metz (57), Thann (68), Saint-Louis (68) …

Antoine WAECHTER Adjoint au maire de Fulleren

Jacques MAUHOURAT Adjoint au maire d’Assat Co-présidents du MEI Les Ecologistes

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils