Notre planète une fois de plus souillée par la recherche du profit

Les Ecologistes - Mouvement Ecologiste Indépendant

Notre planète une fois de plus souillée par la recherche du profit

19 mars 2019 Transports 0

Ce naufrage révèle une fois de plus les carences des législateurs (européens et mondiaux) et l’absence de contrôle :

Le porte conteneur italien Grande America ( un 38 000 tonnes vieux de plus de 20 ans) a sombré par 4600 m de fond avec ses 2200 tonnes de fioul lourd et sa cargaison ( 2000 véhicules et 320 conteneurs dont certains remplis d’acide chloridrique et sulfurique). Deux nappes d’hydrocarbure s’étendent sur 10 km de long et 1km de large, vont atteindre les côtes de la Nouvelle Aquitaine dans les heures qui viennent et pollueront de toute manière nos eaux maritimes et tout ce qui en découle.

Plusieurs questions se posent

– Comment n’a-t-on pas pu maitriser cet incendie ? les moyens, on les a quand on veut. L’excuse, ne pas rajouter de l’eau qui aurait fait giter et sombrer le bateau ; on n’a rien fait et le résultat est le même.

– La durée de vie de ces vieux cargos ? celui concerné avait un pavillon italien ; c’est peut-être l’occasion pour que les prochaines élections recadrent l’Europe.

– Que faire sur ce transport de conteneurs qui représentent 80 % du commerce mondial et dont une

dizaine de mille sur les 500 millions transportés tombent à la mer et rentrent dans les pertes et profits

sans responsabiliser les transporteurs. Une goutte d’eau dans l’océan, affirment nos politiques. Plus de 5 000 porte-conteneurs transitent par 4 000 ports et certains ont à bord plus de 20 000 conteneurs ? (1)

– Durcir les condamnations en cas de pollution mais on connait le poids des lobbies !! cela dit, si tous les états étaient aussi drastiques que notre pays en ce qui concerne les règlements portuaires et le dégazage, nous, les écolos, on aurait marqué des points.

– Sans oublier ce fioul lourd de ces navires marchands et des bateaux de croisière : un sous-produit du

pétrole, qui émet de particules fines, des oxydes d’azote, et surtout, des oxydes de soufre, un polluant

qui est l’un des principaux facteurs de l’acidification des pluies et est toxique pour la santé humaine. Et la cerise sur le gâteau, il n’est pas taxé, sans doute l’un des facteurs déclencheurs (avec le kérosène) du mouvement «gilets jaunes». La loi sur la Transition Énergétique votée en 2015 est bien frileuse sur le sujet.

Une seule solution : consommer moins et privilégier les circuits courts ; si c’est un peu dans l’air du temps, ce n’est pas actuellement dans la volonté de nos dirigeants qui minimisent les risques, voire même les occultent quand on écoute les dernières déclarations de notre ministre de Rugy.

Le Mouvement Ecologiste Indépendant appelle nos responsables politiques français, européens et mondiaux à réagir pour que de tels drames ne se reproduisent plus.

(1) https://www.lantenne.com/Les-porte-conteneurs-les-rois-des-mers_a14033.html

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils