Aller à la barre d’outils

Consommer écolo, pourquoi, comment ?

Les Ecologistes - Mouvement Ecologiste Indépendant

Consommer écolo, pourquoi, comment ?

6 janvier 2012 Alimentation 0

Les opérations de sensibilisation à une meilleure consommation se multiplient : Semaine du développement durable, assises nationales du développement durable, Journée de la terre….
Pourquoi ?
Pour sauver la planète et les générations futures, et le réchauffement climatique rend chaque jour plus urgent de remettre en cause notre mode de vie.
Comment ?
En consommant autrement.

Jusqu’à présent le marché s’est construit autour de l’offre, c’est-à-dire les producteurs de biens et de services (industriels, agricoles, financiers…)qui sont les partenaires dominants de la relation d’échange et qui l’organise à l’aide d’études de marché, de la publicité, du marketing, etc.

Parce que le consommateur est considéré comme « une partie faible », différentes règles protectrices ont été mises en place pour :

  • agir sur la transparence du marché,
  • protéger le consommateur,
  • organiser la défense des consommateurs.

Ont donc été mises en place des instituions chargées d’agir dans l’intérêt des consommateurs :

  • l’Institut national de la consommation qui publie la revue « 60 millions de consommateurs, site « conso.net »)
  • le Conseil national de la consommation

La défense des consommateurs est aussi assurée par les associations de consommateurs agréées.
Tout ceci est insuffisant, car il s’agit pour les écologistes d’aller au-delà d’une protection, mais de redonner toute sa place au consommateur qui ne doit plus être prisonnier, voire otage dépendant de l’offre mais qui doit être acteur de ses choix donc de son style et mode de vie qui passe forcément par une consommation libre et choisie.
La révolution écologiste passera par une prise de conscience et par un nouvel équilibre des habitudes du marché jusqu’ici dominées par l’offre.

Pour devenir un consommateur durable il faut passer des bonnes intentions à l’action, en ayant bien conscience que la consommation a de multiples conséquences pour l’individu et pour la société tant au niveau :

  • du budget,
  • de la santé : alimentation, cadre de vie, loisirs, sports,
  • des déchets et du problème de leur recyclage,
  • du mode de vie,
  • du choix de la profession : importance de l’approche écologique dans toutes les filières et niveaux de formation,
  • de l’éducation,
  • des loisirs,
  • de l’emploi : nouvelles qualifications et nouvelles idées pour produire autrement, notamment dans le domaine des énergies renouvelables.

Pour cela il faut informer et éduquer le consommateur à consommer mieux dans son intérêt et dans celui de la planète.

logo-ab-de-communicationLes produits « bio » sont commercialisés à des coûts relativement plus élevés mais de meilleure qualité. Prenons l’exemple de l’alimentation : les produits industriels sont trop sucrés, trop gras et leur valeur nutritionnelle est faible, bien sûr il est moins cher mais il faut en acheter plus d’une part et d’autre part il aura des conséquences néfastes sur la santé, sans parler de l’empreinte carbone. Tandis qu’un produit bio a une valeur nutritionnelle plus élevée et donc permet d’en consommer moins, est meilleur pour la santé et a une empreinte carbone d’autant plus faible qu’il est produit localement.

Nous pouvons faire le même raisonnement à propos des tissus, des vêtements, de l’habitat, des déplacements…

Alors passons à l’action et ne soyons plus des consommateurs écolo en théorie

Laisser un commentaire