CETA

Les Ecologistes - Mouvement Ecologiste Indépendant

CETA

22 juillet 2019 Non classé 0

Le Mouvement Ecologiste Indépendant s’oppose à la ratification du CETA

Alors que va être examiné pour adoption en première lecture à l’Assemblée nationale le traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA), le MEI rappelle son opposition totale à ce traité et demande aux député(e)s français(e)s de refuser cette ratification.

Lorsque le Président de la république déclare : ““Après presque deux ans de mise en oeuvre provisoire, le bilan du CETA est positif, la déstabilisation économique qui avait été crainte par certaines filières agricoles sensibles n’a pas eu lieu, en particulier les importations de viande bovine. Une application définitive du CETA peut se faire en totale cohérence avec les exigences nationales en matière de santé et d’environnement”… Il semble oublier que le Canada compte 37 millions d’habitants pour un territoire d’une superficie de près de dix millions e km2 quand la France en a 66 millions et pour l’ensemble de l’UE c’est 515 millions pour 4,5 millions de km2 ( la moitié moins), donc autant de consommateurs.

Le MEI rappelle qu’excepté TOTAL et son exploitation des sables bitumeux  pour obtenir du pétrole de schiste qui participe par ailleurs à un désastre  environnemental et à des risques sismiques, un tel déséquilibre démographique ne peut que favoriser à terme les seuls intérêts économiques du Canada, en particulier agroalimentaires. Cela se fera au détriment d’une agriculture plus saine à cause de règles plus sévères au sein de l’UE, notamment, par rapport à l’usage d’intrants chimiques, donc de la santé et l’environnement des populations de notre “vieille Europe”. 

Signé le 30 octobre 2016, il est entré en vigueur le 21 septembre 2017. L’application totale et définitive sera possible après sa ratification , en cours, par les parlements des 28 Etats membres.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils