Aller à la barre d’outils

Catastrophe écologique dans l’Escaut

Les Ecologistes - Mouvement Ecologiste Indépendant

Catastrophe écologique dans l’Escaut

12 mai 2020 Ecologie environnementale 0
Une pollution majeure a eu lieu dans les Hauts-de-France. Plusieurs tonnes de poissons ont été retrouvés morts tout le long du canal de l’Escaut jusqu’en Belgique. Selon les médias belges la Wallonie victime dit n’avoir été informée de rien par les autorités françaises.

En effet la police wallonne de l’Environnement aurait été simplement informée par un riverain de l’Escaut de poissons morts à la surface du fleuve. Au cabinet de la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo), on parle de « catastrophe écologique majeure. La mortalité des poissons pourrait atteindre 100 % sur les 36 kilomètres de la partie wallonne de l’Escaut. » Effectivement les derniers décomptes font état de 70 tonnes de poissons morts.

C’est une digue d’un bassin de décantation contenant les eaux de lavage de betteraves qui s’est rompue avec comme conséquence le rejet de 100.000 m3 d’eau polluée dans l’Escaut entraînant l’asphyxie de toute la faune présente. La société mise en cause est la sucrerie Tereos qui se trouve à Escaudoeuvres. Une enquête judiciaire a été ouverte par le procureur de Cambrai. Il s’agit d’un véritable drame pour la biodiversité locale: poissons (carpes, anguilles, loches etc…), insectes (libellules…) et amphibiens sont morts les un après les autres.

Le MEI demande que la lumière soit faite sur cette catastrophe et que des sanctions exemplaires soient prises, d’autant que l’usine en question semble minimiser les faits (article de La Voix du Nord). Le MEI s’interroge par ailleurs sur le peu de communication et de réactivité des autorités françaises.

Laisser un commentaire