Aller à la barre d’outils

Antoine Waechter:”la bien pensance contribue parfois à nier les menaces.”

Les Ecologistes - Mouvement Ecologiste Indépendant

Antoine Waechter:”la bien pensance contribue parfois à nier les menaces.”

22 octobre 2020 Non classé 0
L’islamisme radical a, une nouvelle fois, frappé la France, sans qu’aucune revendication extérieure ne permette d’incriminer une intervention étrangère. La haine de l’Occident qu’entretiennent et exacerbent certains groupes religieux sur les réseaux sociaux et dans les prêches peut faire basculer des esprits fragiles et les conduire à des actes insensés.

Des auteurs, des enseignants, des personnalités politiques ont tenté d’alerter depuis une vingtaine d’années l’opinion ou leur hiérarchie sur cette menace intérieure sans être entendus ; ils ont même souvent été accusés d’islamophobie : la bien pensance contribue parfois à nier les menaces.

Il faut supprimer les influences extérieures : de ce point de vue les Ecologistes (MEI) approuvent le dispositif proposé par le Président de la République sur le « séparatisme », en souhaitant qu’il soit appliqué sans faiblesse. C’est la condition pour que s’intègre à la culture et à la société française un islam pacifique.

Mais, cela ne suffira pas : il faut songer à ces jeunes Français qui pensent que le Coran l’emporte sur la Constitution et les lois du pays. Les grands ensembles créés en marge de nos cité, où se sont formés des ghettos communautaristes, où règnent l’économie de la drogue et l’ennui des barres, sont aussi le creuset du « séparatisme ». Rétablir la ville et toutes ses fonctions dans ces quartiers dortoirs, poursuivre le travail de démantèlement engagé dans les années 1990, se donner les moyens d’y faire respecter les règles du bien vivre ensemble, construire avec ces jeunes une stratégie d’intégration à l’emploi (formation, comportement…) sont des éléments de solution. Et surtout, ne pas persévérer dans l’erreur en accueillant plus que ce que le marché de l’emploi peut donner ou en continuant à construire des quartiers sans âme, incapables de donner des repères et un avenir à ses habitants.

Laisser un commentaire