France > Textes & Débats > Textes fondateurs > Charte des Ecologistes > La crise écologique : un enjeu vital pour la planète

La crise écologique : un enjeu vital pour la planète

La pensée écologiste est née de la prise de conscience des menaces que les activités humaines font peser sur la planète.

L’explosion démographique, l’augmentation sans précédent des mobilités, l’accélération d’un progrès technique non maîtrisé constituent des défis inédits, dont l’enjeu est vital, puisque c’est la vie elle-même qui est menacée. L’épuisement des ressources, l’effondrement de la biodiversité, les concentrations humaines dans de vastes mégalopoles, ou l’accumulation de moyens de destruction massive, exigent la mobilisation sans retard de toute l’Humanité.
Dans les pays développés, le pouvoir d’achat se substitue peu à peu au pouvoir de vivre, tandis que dans les pays Tiers, plus de 800 millions d’êtres humains survivent dans le dénuement absolu.

Au fond, la crise écologique est une crise relationnelle: entre l’Homme et la nature et l’Homme avec lui-même. Elle est environnementale, urbaine, sociale et culturelle. Elle concerne sans distinction tous les êtres humains, où qu’ils vivent et quel que soit leur niveau de développement, ou leur position sociale. Sa résolution conditionne la réponse à toutes les autres questions.

C’est ce défi sans précédent que l’Humanité se doit de relever, si elle veut vivre.
Pour y parvenir, il est urgent d’agir sur les causes de cette crise afin de permettre à la planète, et à ceux qui y vivent, de recouvrer harmonie et équilibre.

 

Laisser un commentaire