Lettre d’Antoine Waechter à Ségolène Royal

waechter-royalMadame la Ministre,

Le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes est depuis des années un caillou dans la chaussure du Gouvernement et une inquiétude pour une partie de la population. Sans reprendre les nombreux arguments développés par les opposants, je souligne deux aspects de ce dossier :

  • le projet ne correspond plus aux défis de notre époque : plus d’un demi-siècle après sa naissance dans l’effervescence des « trente glorieuses » et la croyance dans la possibilité d’une croissance infinie, un lourd investissement fondé sur le développement du trafic aérien apparaît comme une formidable contradiction avec les objectifs français en matière de climat ;
  • l’expérience montre que des projets qui mettent autant de temps à prendre corps sont habituellement voués à l’échec, ce qui, dans ce cas, signifierait une lourde ardoise financière pour le pays.

Nous plaidons, comme tant d’autres, pour un aménagement de l’aéroport existant visant à améliorer ses capacités tout en réduisant les nuisances pour les riverains. Ce défis est, par exemple, réalisé par l’aéroport international de Mulhouse Bâle dans un environnement urbain identique mais avec un trafic voyageur de près d’un tiers supérieur à celui de Nantes Atlantique.

Nous savons que vous n’avez pas la possibilité de décider, mais vous avez beaucoup d’influence auprès du Chef de l’Etat. C’est de cette influence que nous souhaitons que vous usiez pour que soit prise une décision de bon sens.

Laisser un commentaire