Les calomnies d’Ecolopédia

veriiteverte

L’adresse mail donnée par ce site n’existe pas et entraine un retour en erreur.
Cette correspondance restera donc ici tant que les responsables de ce site ne nous auront pas contacté.

http://www.ecolopedia.fr/?p=1509

Chers amis écolopédiques,

Votre article décrit de façon très orientée et globalement fausse l’histoire et la situation actuelle du MEI.
Depuis notre création nous devons supporter les mêmes calomnies sur nos relations supposées avec l’Ecologie Profonde et même l’extrême droite.

Par exemple, vous relatez un épisode récent de participation du vice-président Fabien Niezgoda aux journées organisées par Robert Ménard mais vous oubliez opportunément d’indiquer qu’il n’a jamais été mandaté par le MEI pour le faire, qu’il s’agit d’une initiative personnelle et qu’il a fait l’objet d’un recadrage par le notre conseil national.

Oui, nous avons pu être victimes, comme tous les partis ou associations, d’entrisme de la part de groupes ou personnes qui ont les intentions que vous décrivez, mais ceux-ci sont repérés et ne restent pas très longtemps.
Etre ouvert, démocratique et pacifique, est la nature d’un mouvement écologiste, et à priori nous ne faisons pas passer à la question les nouveaux adhérents.
Vous oubliez aussi de dire que nous sommes partenaires d’EELV et de Cap21, et que nous recherchons l’union des écologistes.
Nous sommes lucides sur les raisons des guerres et des phénomènes migratoires actuels, mais vous oubliez d’indiquer notre indignation face au traitement fait aux naufragés de méditerranée et aux migrants arrivés sur le sol européen.

Vous êtes à minima dans l’omission, et pas loin de la diffamation.
Cela ne sert pas nos idées (communes ?) et pendant ce temps les as de la finance, les fabricants de rafales, d’aéroport et autoroutes inutiles, de cholestérol et anticholestérol, de semences OGM et de pesticides, de bagnoles à tous les étages, de fermes de 1000 vaches et 100000 poules, ….(l’inventaire vous suffit ?) se frottent les mains et rigolent bien sur nos divisions pathologiques.

J’espère que vous retrouverez un peu d’objectivité et que vous rectifierez ou qu’au moins un droit de réponse nous sera accordé.

Je vais publier cela sur tous nos réseaux, et l’information sera ôtée lorsque vos écrits refléteront avec exactitude l’activité de notre parti politique et surtout que nos adhérents seront respectés.

Merci de vous occuper au plus vite de cela.

Amitiés écologistes,

Jean-Marc Ferrari
Secrétaire national adjoint à la communication
Les Écologistes – Mouvement Écologiste Indépendant

2 réponses sur “Les calomnies d’Ecolopédia”

  1. bonjour,
    sans doute avez vous raison sur le fond.
    mais pour celui qui se connecterait pour la première fois sur le site du MEI, trouver en page d’accueil ce genre de querrelle, franchement ça donne pas envie.
    ne vaudrait-il pas mieux parler du projet? proposer une stratégie?
    après ces 5 années calamiteuses, je suis convaincu qu’il y a une voie (peut-être pas un boulevard) pour un mouvement politiquement indépendant.
    à condition de proposer quelque chose de cohérent.
    amicalement.
    frank

  2. Cet article dénonce justement ce que vous avez noté comme “querelle”.
    En politique, si on se tait, on se fait écraser.
    Nous sommes déjà assez écrasés par les trois partis du système et leurs satellites, sans avoir à avoir à supporter les bêtises d’autres qui se réclament de l’écologie politique et se permettent de calomnier nos militants valeureux et désintéressés.
    Une info chasse l’autre, et celle ci n’est à la une que pour un petit laps de temps. Pas d’inquiétude.
    Le projet est là, il suffit de prendre le temps d’en prendre connaissance.
    Il faut venir nous aider.
    Il y a de la place pour toutes celles et tous ceux qui ont envie de faire avancer les idées écologistes pour améliorer le monde.
    Il y a ici un appel à candidature.
    La stratégie est la recherche de l’union des écologistes contre la droite, la gauche et les extrêmes (en contrepied de cet article “ecolopédique” qui veut nous diviser pour faire plaisir aux intérêts des destructeurs de la planète).

Laisser un commentaire