Le MEI Ouest demande la livraison des ” Mistral “

Le MEI devrait se réjouir de la décision prise par le Président de la République  de suspendre la livraison des frégates à Moscou qui sont construites sur le chantier de St. Nazaire, car cela signifie des dépenses énergétiques et de la pollution en moins. Mais, au-delà de la problématique écologique, cela nous attriste profondément de voir que notre pays, sa crédibilité et sa souveraineté sont remise en cause par la lâcheté et la servilité  d’un homme devant le Diktat des USA…

Au-delà des problématiques écologiques et économiques, il s’agit d’abord de la défense de l’Etat, notre état souverain, de nos valeurs, de nos modes de vie… Un contrat signé engage de manière absolue, et d’abord ceux signés avec un autre état. Le non respect d’une parole, d’une signature, de sa signature fait de la France un état sans foi, ni loi. Nous n’avons plus de parole, nous perdons toute crédibilité nous ne sommes plus rien, sinon qu’un pays suscitant honte et mépris.

Les USA avec OBAMA ont une réelle volonté de domination mondiale, et se permettent une ingérence insupportable, surtout quand il s’agit de leur ennemi héréditaire russe. Il est du devoir de notre chef d’état de ne plus se comporter comme un homme de paille au service des USA, mais d’agir en dirigeant responsable capable de rendre compte de ses décisions à ceux qui l’ont élu: voulons-nous rester leader dans la vente d’armes par exemple, ce qui nous pousse à des incohérences remarquables (vendre à certains des armes aujourd’hui quand on s’interdisait de le faire il y quelques années pour des raisons éthiques…), ou préférons nous être champions dans les domaines de l’environnement et exporter du savoir-faire en énergie renouvelable? C’est tout les jours que notre gouvernement fait des choix qui engagent la nation entière, il doit le faire en écoutant le pays, et non les grandes puissances dominatrices qui l’entourent et le conseillent pour mieux l’étouffer.

Pour le Mouvement Ecologiste Indépendant des Pays de Loire

Laisser un commentaire