France > Agriculture > Le drame des paysans français

Le drame des paysans français

pierre-rabhi

La situation des agriculteurs nous concerne tous, parce que de leur sort dépendent nos paysages, la diversité vivante des territoires, la qualité de notre alimentation et l’indépendance alimentaire du pays. Face à la concurrence mondiale, l’agriculture française est condamnée à disparaître ou à s’industrialiser sur le mode américain. Je refuse cette alternative.

Nous devons retrouver une politique agricole commune conforme à ses origines, c’est-à-dire capable de protéger les productions françaises et de réguler le marché pour garantir les prix au producteur. La France doit convaincre ses partenaires européens de cette nécessaire évolution. Les contrats territoriaux d’exploitation, prévus par la loi d’orientation agricole de 1999 pour rémunérer le service public de gestion du territoire, doivent être rétablis et généralisée. L’agriculture ne peut pas être soumise à la loi du marché.

Un commentaire concernant “Le drame des paysans français

  1. Si loi du marché n’était pas truquée,elle prouverait que l’agriculture biologique est la plus rentable, car c’est elle qui injecte le moins d’énergie pour produire la nourriture et assure le meilleur cycle de la matière organique. Son développement avec l’agro-écologie appliquée progresse malgré tous les freins et obstacles provenant des financiers qui imposent la dépendance. Dépendance des pesticides ,des semences et engrais ainsi que les spécialisations par les monocultures anti-agronomiques et polluantes…..car les financiers pour s’assurer des profits imposent la dépendance alimentaires et éloignent les peuples de leurs ressources… entre autres et déjà, alimentaires.proches. JL.

Laisser un commentaire