En Pays de Loire une alliance inattendue : Debout la France et le Mouvement écologiste indépendant

BoyerPotier

Le jeudi 26 novembre 2015, les responsables du Mouvement écologiste indépendant des Pays de la Loire, également vice-présidents au côté d’Antoine Waechter, se sont rendu à Paimboeuf au côté de Cécile Bayle de Jessé, candidate tête de liste «  Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan  » pour sceller leur alliance. Le développement du rail pour le désenclavement des territoires, l’utilisation de l’énergie électrique pour allier mobilité et proximité sont autant de points sur lesquels les deux mouvements s’accordent totalement. Paimboeuf, ancienne ville portuaire ayant connu la prospérité est un exemple flagrant de l’abandon du territoire au profit des grandes métropoles.

Ce rapprochement, loin d’être opportuniste, a été murement réfléchi des deux côtés. En effet, de nombreux points, comme le développement du  fret maritime (développer et optimiser une manutention fluviale  ; aider les Chargeurs à réorienter leurs mode de transport …)  ; l’optimisation de Nantes Atlantique avec une desserte rail par la mise en œuvre de la modernisation de l’étoile ferroviaire nantaise (projet nouvelle gare de Nantes … ); le franchissement de la Loire (étudier les possibilités pour une nouveau pont)  ; maintenir et développer l’agriculture locale et optimiser les  circuits courts; mettre en place un label de territoire «  fabriqué en Pays de la Loire  » pour éviter les effets pervers de la trop grande concurrence; harmoniser les transports scolaires par la cogestion départements  / région; la résistance des valeurs de la famille face aux idéologies (le MEI des Pays de la Loire avait participé à La Manif pour Tous au moment de la crise du mariage gay). Toutefois , des divergences apparaissent .  . En politique monétaire retrouver la liberté de création monétaire pour les acteurs démocratiques locaux, avec ou sans l’Euro. La création monétaire nationale et locale (subsidiarité !) permet de sortir du carcan du système euro. la co-existence dans un bi-monétarisme est la bienvenue , une monnaie attribuée à la consommation courante et aux salaires , et une autre gérée par un système bancaire spécialisé dans les investissements . Une programmation de la sortie du nucléaire , et l ‘arret de l ‘EPR de Flamanville sont à décider . Une valorisation des médecines dites «  alternatives «  est à développer , et conséquemment le MEI est favorable à la liberté vaccinale. Le MEI distingue le productivisme , de la productivité , la notion de croissance est à revoir , le modèle de spoliation de l ‘autre comme normalité est à abandonner , pour etre remplacé par l ‘échange équitable , et pour ce : la confiance est a rétablir , par le moyen de la démocratie . De la mesure est a apporter dans le projet de production « de masse » de la voiture électrique .

L’écologie humaine et l’écologie naturelle se retrouvent ici, au-delà du clivage droite-gauche, tout en assumant leurs valeurs. L’écologie ne doit pas rester prisonnière d’une idéologie d’extrême gauche. La question de l’environnement transcende l’échiquier politique pour s’orienter vers le bon sens pour nos territoires

Alain Bouyer , délégué pour la Vendée-MEI- , St Etienne du bois , tel : 0251461476,

Sur la photo de gauche à droite:       Jean-Marc Beauvais (Secrétaire départemental DLF), Alain Bouyer (responsable MEI Vendée et vice-président national), Jean-Claude Datin (délégué de circonscription DLF), Dominique Potier (responsable régional et vice-président national MEI), Frédéric Aubry (4e de liste DLF en 44) ; Cécile Bayle de Jessé (Candidate tête de liste Debout la France en Pays de la Loire et déléguée nationale à la famille).

3 réponses sur “En Pays de Loire une alliance inattendue : Debout la France et le Mouvement écologiste indépendant”

Laisser un commentaire