Pour une sortie de l’OTAN

Les Écologistes du Mouvement Écologiste Indépendant considèrent que la sortie de la France de l’OTAN est une nécessité de plus en plus manifeste.

L’Alliance Atlantique, créée dans le contexte de la guerre froide, s’est transformée, par son maintien après la fin du monde bipolaire, en outil de l’hégémonie américaine et de la vassalisation de l’Europe.

La réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, envisagée dès 1991, fut décidée abruptement sous la présidence de Nicolas Sarkozy, et jamais remise en cause par son successeur François Hollande (qui, député, s’était pourtant drapé dans la toge de l’opposant farouche à un tel projet). Cette décision confirma ce qui apparaissait déjà dans les faits depuis plusieurs années, à savoir le très regrettable abandon de la position que le général de Gaulle avait su donner à la France : celle d’une voix indépendante et non-alignée, audible et respectée tant sur le continent européen que dans le reste du monde.

Le contexte géopolitique actuel montre désormais toute la dangerosité de ce choix d’alignement atlantiste. L’élargissement de l’OTAN à l’Est, après la dissolution du Pacte de Varsovie, a pu apparaître comme une provocation ou une menace aux yeux de la Russie, ruinant ainsi les espoirs de construction de la « maison commune européenne » qu’évoquait Gorbatchev. Le conflit ukrainien illustre tragiquement ce gâchis. Par ailleurs, la duplicité de la Turquie d’Erdogan et ses relations troubles avec les djihadistes de « l’État islamique » risquent d’amener une confrontation directe entre ce membre de l’OTAN et la Russie, suite au récent abattage d’un bombardier russe à la frontière syrienne. Pour éviter l’escalade, la voix de nos dirigeants devrait adresser à notre « allié » turc un ferme désaveu. Au lieu de quoi, ils prétendent relancer la procédure d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne, au mépris des opinions publiques et de la cohésion de notre continent.

Dans ce contexte inquiétant, les Écologistes du MEI considèrent qu’il est donc urgent pour la France d’engager son retrait de l’OTAN. L’annonce de ce retrait devrait être l’occasion pour la France de prendre l’initiative d’une défense européenne indépendante, afin d’assurer la sécurité de notre continent tout en refusant d’aggraver l’instabilité de notre voisinage immédiat.

Le MEI Ouest demande la livraison des ” Mistral “

Le MEI devrait se réjouir de la décision prise par le Président de la République  de suspendre la livraison des frégates à Moscou qui sont construites sur le chantier de St. Nazaire, car cela signifie des dépenses énergétiques et de la pollution en moins. Mais, au-delà de la problématique écologique, cela nous attriste profondément de voir que notre pays, sa crédibilité et sa souveraineté sont remise en cause par la lâcheté et la servilité  d’un homme devant le Diktat des USA…

Au-delà des problématiques écologiques et économiques, il s’agit d’abord de la défense de l’Etat, notre état souverain, de nos valeurs, de nos modes de vie… Un contrat signé engage de manière absolue, et d’abord ceux signés avec un autre état. Le non respect d’une parole, d’une signature, de sa signature fait de la France un état sans foi, ni loi. Nous n’avons plus de parole, nous perdons toute crédibilité nous ne sommes plus rien, sinon qu’un pays suscitant honte et mépris.

Les USA avec OBAMA ont une réelle volonté de domination mondiale, et se permettent une ingérence insupportable, surtout quand il s’agit de leur ennemi héréditaire russe. Il est du devoir de notre chef d’état de ne plus se comporter comme un homme de paille au service des USA, mais d’agir en dirigeant responsable capable de rendre compte de ses décisions à ceux qui l’ont élu: voulons-nous rester leader dans la vente d’armes par exemple, ce qui nous pousse à des incohérences remarquables (vendre à certains des armes aujourd’hui quand on s’interdisait de le faire il y quelques années pour des raisons éthiques…), ou préférons nous être champions dans les domaines de l’environnement et exporter du savoir-faire en énergie renouvelable? C’est tout les jours que notre gouvernement fait des choix qui engagent la nation entière, il doit le faire en écoutant le pays, et non les grandes puissances dominatrices qui l’entourent et le conseillent pour mieux l’étouffer.

Pour le Mouvement Ecologiste Indépendant des Pays de Loire

L’obscurantisme frappe la France

Communiqué de presse

   Le massacre perpétré aujourd’hui à Paris, lâche agression contre un organe de presse, montre que nos frontières sont perméables à l’obscurantisme. Il nous appartient de démontrer que notre société et les libertés qui lui sont attachées ne peuvent être déstabilisées par ce type d’attentat.

Dans le même temps, il serait malvenu que l’affirmation d’une liberté mal comprise se traduise par une nouvelle bravade. Ce que nous percevons comme du terrorisme est vu par d’autres comme un acte de guerre. La paix suppose que nous sachions prendre en compte les différences de sensibilité des différents peuples du Monde. Le respect seul permet le dialogue. Les tueurs à la mitraillette ne doivent pas devenir les héros d’une fraction du monde musulman que nous aurions insulté.

Les Ecologistes – MEI rendent hommage aux fonctionnaires de polices tombés en service, et expriment leur sympathie aux blessés et aux familles éprouvées par la perte d’un des leurs. Ceux de Charlie faisaient partie de notre histoire.

Contact Presse : Antoine Waechter Portable 06 32 22 90 78 antoine.waechter@gmail.fr

Francine Herbaut Dauptain  Portable : 06 80 85 42 15 francineherbautdauptain@orange.fr

CHARLIE-HEBDO

En ces circonstances dramatiques, le Mouvement Ecologiste Indépendant exprime sa totale solidarité aux familles des victimes et soutien sans condition l’action des autorités politiques, judiciaires et policières dans l’exercice de leur mission.

Communiqué : La Suède reconnaît l’Etat Palestinien

Le Mouvement écologiste indépendant reste favorable à un seul État Israélo- Palestinien, fédéral, laïque et démocratique. Néanmoins, conscient de la réalité politique de la région et afin de faire cesser la poursuite de l’occupation et la colonisation des territoires Palestiniens,

le Mouvement Ecologiste Indépendant  se félicite de la courageuse et historique décision prise par la Suède de reconnaître l’État de Palestine. Tout comme les autorités suédoises, le MEI estime que sont réunies les conditions prévues par le droit international pour considérer les territoires palestiniens  comme un État : un peuple, un gouvernement démocratiquement élu, des territoires.

Le MEI considère également légitimes les revendications du Président palestinien Mr Abbas d’un retour aux frontières de 1967 et que Jérusalem-Est  soit la capitale de l’État palestinien.

La poursuite par Israël de l’occupation des territoires palestiniens ainsi que de leur colonisation est le plus sûr moyen pour que le conflit au Moyen Orient ne trouve aucune issue pacifique.

Le MEI demande au gouvernement français de suivre l’exemple donné par son homologue suédois et de reconnaître au plus vite l’État de Palestine.

Le MEI condamne les bombardements de l’armée française en IRAK

 

Les Etats-Unis se sentent investis d’une mission quasi-divine de gendarmes du Monde qui les fait intervenir militairement en tout point du globe. Ceci au prétexte d’apporter la démocratie et la justice, poussés dans certaines situations par l’Etat d’Israël et forts de leur supériorité militaire dont le budget (552 milliards de $ en 2013) est supérieur à la somme des budgets militaires des autres nations du Monde. Cette mission leur permet également d’avoir accès aux sources d’énergie et de matières premières qui leur assurent l’« American Way of Life ». Dans les années 60 à 80 il s’agissait de lutter contre le communisme, à partir des années 2000 c’est le prétexte de la lutte contre le terrorisme et les dictatures qui a pris le relais. Les interventions américaines en Irak et en Libye se sont soldées par des désastres pour les populations des pays concernés ainsi que pour la Sécurité du Monde car elles ont instauré le chaos dans ces pays et ouvert un boulevard aux extrémistes religieux. Le même chaos s’installera en Afghanistan après le retrait américain et il en ira de même en Syrie si l’on continue à vouloir éliminer Bachar El Assad.

En participant aux côtés des Américains dans toutes les interventions précitées, l’Europe et la France en particulier n’a servi que de caution morale (pour des buts qui n’avaient rien de moral), car la puissance militaire américaine n’a nul besoin d’aide pour arriver à ses fins. Alors qu’ils sont les principaux soutiens financiers et fournisseurs d’armes des djihadistes au Moyen Orient, Qatar et Arabie Saoudite, sont aujourd’hui aux côtés de leurs alliés Américains ; comprenne qui pourra, à moins que ces pays ne redoutent qu’un jour les djihadites ne se retournent contre eux ..

Le MEI, pour toutes les raisons précitées, demande au gouvernement français de cesser tout bombardement aérien en Irak. Parce que de tels bombardements, même avec l’intervention au sol de l’armée Irakienne, dont la vulnérabilité et le manque de fiabilité sont une évidence, s’avèrent parfaitement inefficaces d’un point de vue stratégique, mais aussi parce qu’ils ne feront que renforcer la détermination des djihadistes. Ces derniers obtiendront en outre le soutien des populations civiles inévitablement touchées par ces bombardements. Et enfin ces bombardements augmenteront le risque terroriste anti-français sur le sol français ou à l’étranger…

Le MEI demande également au gouvernement de cesser toute aide directe ou indirecte aux opposants syriens de Bachar El Assad, et lui permettre, avec ses forces de participer pleinement à l’éradication du terrorisme djihadiste en Syrie ; il doit en effet être associé à la lutte menée contre les terroristes djihadistes. Faut-il rappeler qu’avant l’intervention américaine la Syrie était un état laïc dans lequel les chrétiens ou membres d’autres confessions pouvaient librement pratiquer leur foi ?

Le MEI condamne les raids aériens américains en Syrie car, une fois de plus, ils se sont exercés sans mandat de l’ONU et sans demande du gouvernement légitime syrien (issu d’élections libres). Le MEI les condamne, quand bien même ils sont dirigés contre l’Etat Islamique et ses « fous de dieu ». Il demande donc au gouvernement français de ne pas cautionner et de ne pas s’associer à ces bombardements, ainsi que de cesser de faire des déclarations qui mettent sur la même échelle de l’horreur et de la barbarie les djihadistes de Daech (EI) et le Président Syrien Bachar El Assad.

Le MEI ne peut que déplorer l’assassinat d’Hervé Gourdel et s’associer à la peine de ses proches. Il est malheureusement à craindre que dans le futur de tels événements tragiques et à l’encontre de ressortissants français ne se reproduisent.

 

Arrêter les Massacres de populations à Gaza. Quel avenir pour la Palestine ?

« Comment comprendre aujourd’hui que la France appelle à la “retenue” quand on tue des enfants en toute connaissance de cause ? Comment comprendre que la première réaction de la France, par la voix de son président, soit celle du soutien sans réserve à la politique de sécurité d’Israël ? » Dominique de Villepin ancien Premier Ministre au Figaro le 01/08/2014.
La France se doit de jouer un rôle actif et non partisan dans la recherche d’une solution à la crise actuelle. Le MEI demande donc au gouvernement français d’exiger de son homologue israélien l’arrêt immédiat des bombardements de Gaza et propose au conseil de sécurité de l’ONU l’adoption d’un embargo général sur les armes à destination d’Israël. Faute d’arrêt immédiat des bombardements, le MEI demande la rupture des relations diplomatiques et économiques avec l’Etat Hébreu.
Le MEI estime que tant que les Israéliens (du moins ceux qui sont au pouvoir) se considéreront comme étant les héritiers légitimes de la terre de Palestine et continueront à étendre leurs colonies au détriment des Palestiniens, il n’y aura pas de paix possible et il ne pourra y avoir deux états cohabitants pacifiquement sur ce territoire. D’autant que la bande de Gaza, dépourvue de ressources naturelles, souffre d’une pénurie chronique d’eau, l’explosion démographique aggravant une situation sociale des plus dramatiques. Selon un rapport de l’UNRWA publié en 2012, avec une moyenne de 5,7 naissance par femme, la population de Gaza atteindra 2,1 millions d’habitants en 2020 alors qu’en Israël les juifs orthodoxes (les haredims), qui ont en moyenne 6,5 enfants par femme et représentent actuellement 10% des Israéliens, doublent leur population tous les 17 ans et prévoient d’installer 1 million de membres de leur communauté en Cisjordanie.
Depuis 1947 l’épuration ethnique et la poursuite de l’extension du territoire semblent être les buts de l’Etat Hébreu et ce quelles que soient les résolutions votées à l’ONU le condamnant. Cet Etat est-il viable à long terme dans un environnement totalement hostile et sans le soutien, qui ne sera pas éternel, des USA et de l’UE ?
Le MEI considère donc qu’il faut imposer au gouvernement hébreu, y compris par le recours à des sanctions fortes, l’arrêt du processus de colonisation et la fin du blocus de Gaza. En outre il ne peut y avoir de paix durable si l’on ne prend pas en compte la situation écologique catastrophique (notamment au niveau des ressources en eau) de la région, situation due surtout à l’expansion (explosion) démographique.
En poursuivant dans la voie de la démesure et de l’injustice notre société thermo – industrielle s’effondrera par manque de ressources (énergie ou autres), par les effets des pollutions (effet de serre) et se dirige vers un chaos généralisé. Il est par ailleurs évident que le sort des populations palestiniennes ne pèse guère, face à la gigantesque opération géopolitique de destruction de toutes les structures étatiques qui risquent de mettre en cause l’hégémonie américaine au Moyen Orient en Europe ou en Asie. Mais ce dont on peut être sûr c’est que l’effondrement des écosystèmes terrestres mettra tout le monde d’accord. La folie des “puissants” de l’espèce humaine la conduit à sa perte.

Jaurès ne reviens pas, ils vont te tuer à nouveau …

Billet d’humeur assuré et assumé du webmaster

 

Jean Jaurès est un homme politique, journaliste, historien, philosophe, enseignant, créateur d’entreprise sociale et solidaire, …, français mort en 1914, assassiné pour et par la raison d’état pour avoir voulu arrêter la guerre … qui a eu lieu quand même.

IHollande-Jaures-Carmauxl avait dit un jour à la tribune de l’Assemblée Nationale (en tant que député des mineurs de Carmaux dans l’albigeois) :
“Tandis que tous les peuples et tous les gouvernements veulent la paix, malgré tous les congrès de la philanthropie internationale, la guerre peut naître toujours d’un hasard toujours possible… Toujours votre société violente et chaotique, même quand elle veut la paix, même quand elle est à l’état d’apparent repos, porte en elle la guerre, comme une nuée dormante porte l’orage.
Il n’y a qu’un moyen d’abolir la guerre entre les peuples, c’est abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c’est de substituer à la lutte universelle pour la vie — qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille — un régime de concorde sociale et d’unité. Et voila pourquoi si vous regardez non aux intentions qui sont toujours vaines, mais à l’efficacité des principes et à la réalité des conséquences, logiquement, profondément, le Parti socialiste est, dans le monde, aujourd’hui, le seul parti de la paix.
Jean Jaurès, 7 mars 1895

Dire qu’en ce moment le Parti Socialiste est, dans le monde, aujourd’hui, le seul parti de la guerre !!!

Pascal Durand, secrétaire national d’EELV : ” Si Jaurès était vivant, il serait écologiste” : http://www.liberation.fr/politiques/2012/08/12/si-jaures-etait-vivant-il-serait-ecologiste_839411

Chiche !

Écologistes de tous les pays, unissez-vous !!!

Les socialistes sont des va-t’en-guerre

Jaurès DiscoursQuels intérêts serviraient l’intervention militaire contre la Syrie ? La défense des populations civiles, martyrisées par les deux camps, passe par la négociation de paix et non par l’accentuation de la guerre. A la différence du Mali, où un état était menacé avec l’appui de forces extérieures, la Syrie est en proie à une guerre civile, qui oppose une partie de la société syrienne à une autre. L’hypothèse que les images de personnes tuées par des armes chimiques participent d’une manipulation pour justifier ou provoquer l’intervention de forces extérieures ne peut pas être écartée. L’intervention contre la Syrie ne peut que servir la stratégie américano-israélienne d’affaiblissement de tous les états du Moyen Orient au bénéfice des intérêts pétroliers de l’Amérique et de la suprématie d’Israël dans la région.

Une action militaire sans l’aval des Nations Unies violerait le droit international. Un engagement de la France sans l’accord du Parlement serait le fait du prince. Les socialistes, avec Mitterrand hier, avec Hollande aujourd’hui, endossent l’habit des bellicistes, à contresens de l’Histoire.

La destruction du dernier état laïque du Moyen Orient est un jeu perdant pour les minorités chrétiennes et plus largement pour la stabilité du Monde.