Régionales. Le Mouvement Ecologiste Indépendant pour un accord avec EELV

logo-letelegramme

francine-herbaut-dauptain-alain-bouyer-antoine-waechter_2503955_660x349pLe Mouvement écologiste indépendant (MEI), « seconde organisation se réclamant de l’écologie en France » selon son président Antoine Waechter, tient ses journées d’été jusqu’à demain, à Saint-Malo (35). L’occasion pour une quarantaine de cadres de se retrouver. Leur préoccupation immédiate : les élections régionales de décembre prochain, sur fond d’alliance. « Notre priorité est de trouver un accord avec Europe Écologie Les Verts (EELV), avec qui nous avons un partenariat depuis 2010, tout en laissant à chaque région le choix de faire ses propres alliances en fonction des projets proposés, explique Antoine Waechter. Si le dialogue n’est pas possible, nous privilégierons les accords avec le PS et le centre-droit ». Ils espèrent gagner davantage de conseillers régionaux, qui sont au nombre de trois aujourd’hui en France. Aucune annonce n’a été faite quant à la présentation d’un militant du mouvement sur une liste en Bretagne.

Si, pour eux, les questions de l’emploi et de la croissance doivent être traitées au niveau national, voire mondial, la région se doit « d’expérimenter, profiter de la situation économique pour commencer à s’orienter vers un nouveau modèle », ajoute Antoine Waechter. Dans les cartons, le projet de changer le mode de gouvernance des conseils régionaux, la délivrance de prêts à taux zéro à la place des subventions, un schéma de redéploiement du ferroviaire, la construction de lycées « vertueux au niveau écologique » avec l’introduction de produits locaux (et bio si possible) dans les cantines, ou encore la sortie de l’agriculture intensive et industrielle.

© Le Télégramme – Plus d’information

Antoine Waechter plante un arbre symbolique sur la trame verte à Allennes-les-Marais

La Voix du Nord

PUBLIÉ LE 06/03/2015

Par Isabelle Ellender

Le président du Mouvement écologiste indépendant (MEI) est venu soutenir, hier, plusieurs candidats MEI et EELV de la région. Dont ceux des cantons de Faches-Thumesnil et Annœullin. Ils ont planté un arbre symbolique.

<br />
Antoine Waechter (à droite sur la photo) est venu soutenir les candidats écologistes des cantons de Faches-Thumesnil et Annœullin.<br />

Pas sûr que l’arbuste planté hier sur la zone des Ansereuilles, à Allennes-les-Marais, soit encore en bonne forme au moment des élections. Qu’importe : la démarche se voulait, de l’aveu même de la délégation écologiste, « symbolique ».

Hier après-midi, Antoine Waechter s’est promené sous un soleil certes timide mais presque annonciateur de printemps, le long de la Deûle. « On a choisi ce lieu, expliquait Francine Herbaut-Dauptain, candidate MEI pour le canton de Faches (et conseillère régionale), parce qu’on est ici à la croisée des cantons d’Annœullin et de Faches-Thumesnil. » Et également, comme nous l’avait expliqué la semaine dernière Christophe Gras, candidat Europe écologie les Verts (EELV) pour le canton d’Annœullin, « parce que le lieu est sur la trame verte et bleue, points de départ de nombreux sentiers de randonnées » (Naviettes à Herrin, Marlettes à Allennes, Bauvin, etc.).

« Modération de la consommation d’espaces »

Pourquoi faudrait-il voter écologistes aux prochaines départementales ? « La plus-value des écologistes, répond Antoine Waechter, qui fut candidat à l’élection présidentielle de 1988,réside surtout dans l’arbitrage, tant au Département qu’à la Région : quand c’est l’UMP ou le PS qui prennent des décisions, c’est toujours l’arbitrage du béton et de l’asphalte ! Les écolos, au contraire, vont toujours choisir la modération de la consommation d’espaces ». Le président du Mouvement écologiste indépendant (66 ans) « aimerait, un jour, voir un élu qui se vanterait, dans son bilan, non pas d’avoir construit toujours plus d’équipements, mais d’avoir sauvegardé ce qui est le plus important pour le bonheur des gens : leur cadre de vie.»

Pour les candidats écologistes MEI et EELV, « la trame verte et bleue, dont le Département est un acteur associé, doit se développer. Et servir de colonne vertébrale à tout le réseau d’itinéraires existants (ou à venir), reliant les territoires entre eux, de la métropole lilloise au bassin minier ».

« Mais nous sommes inquiets, ajoutent-ils, car les lois de réformes, encore floues, risquent de déstabiliser les cohérences et l’efficacité des politiques du Département, par exemple la gestion des espaces naturels sensibles. »

Européennes 2014 : visite du GAEC Charrière à Fétigny (Jura)

Antoine Waechter, second sur la liste Europe Écologie et président du Mouvement Écologiste Indépendant, accompagné de Jacques Lançon, responsable régional du MEI Franche-Comté, Nicole Lançon et Jean Pluskota, ainsi que de Claude Mercier, responsable régional d’EELV, ont visité le GAEC Charrière à Fétigny.

Cette exploitation laitière produisant du comté bio est à la pointe du progrès : bien-être des animaux, économie d’énergie, équilibre alimentaire adapté à chaque animal, conduite de l’alimentation des vaches par ordinateur, traite automatique…La qualité des prairies avoisinantes témoigne de l’impact positif d’une conduite en agrobiologie.

La visite avait pour objectif de montrer l’importance de l’Europe dans la vie des campagnes : subventions de la politique agricole commune et en faveur des investissements d’économie d’énergie…mais aussi Natura 2000 et divers projets des collectivités.

Sans l’Europe, à quoi ressembleraient aujourd’hui les hauteurs du Jura ? Antoine Waechter appelle les électeurs à ne pas s’abstenir car l’Union a besoin d’être confortée.

Témoignage de notre ami Jean Pluskota
Bravo pour cette visite d’un élevage bio de vaches laitières dans le cadre des européennes. Production de farines bio, foin bio, lait bio pour fabriquer du Comté bio, séchage du foin par captage solaire, Une affaire qui marche très bien .Sensationnel, formidable, une très bonne incitation à continuer notre travail…

Dans la salle de traite automatisée
Dans la salle de traite automatisée
Séchage solaire de foin en vrac
Séchage solaire de foin en vrac
Installation de captage de l'énergie solaire sous toiture pour sécher le fourrage ; financement européen FEADER
Installation de captage de l’énergie solaire sous toiture pour sécher le fourrage ; financement européen FEADER
Après la visite devant les verres ! Vin bio du Jura et Comté bio du producteur Francis Charrière
Après la visite devant les verres ! Vin bio du Jura et Comté bio du producteur Francis Charrière

Meeting national Europe Ecologie à Dijon

Sandrine-Belier-12-05-1024x768

Sandrine Bélier, tête de liste Europe Ecologie dans le Grand Est et Antoine Waechter, numéro 2 de la liste, étaient, ce lundi 12 mai en meeting à Dijon. Devant une salle pleine de militants venus de toute l’euro-région et entourée de ses colistiers de l’ensemble du Grand Est, elle a également reçu toute l’amitié et le soutien de Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, François Veillerette, second de la liste Europe Ecologie dans le Nord Ouest, Pascal Durand, tête de liste en Ile de France et Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe Ecologie Les Verts. Chacun d’entre eux a témoigné, à travers leurs propres combats, de l’importance de renforcer la part des élus d’Europe Ecologie au niveau européen. Ils ont ainsi abordé la question de la santé, mais également de l’agriculture et de l’industrie pour montrer qu’un autre futur est possible dans l’Europe de demain.

« Sandrine Bélier est la seule élue à être venue me soutenir »

Emmanuel Giboulot, viticulteur à Beaune condamné à 500 euros d’amende pour avoir refusé de traiter ses vignes préventivement avec des pesticides, est monté à la tribune pour témoigner du soutien qu’il a reçu lors de son procès. Il a ainsi défendu un autre modèle d’agriculture à l’image de celle souhaitée par le programme d’Europe Ecologie: une agriculture de qualité et de proximité, qui ne soit pas seulement régie par la volonté des grands groupes de l’agro industrie.

Invité surprise du meeting, José Bové a apporté ses encouragements à Sandrine Bélier par un message vidéo mettant en avant son bilan au Parlement Européen et en parlant de ses combats: la biodiversité, ACTA et bientôt TAFTA.

« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Sandrine Bélier a conclu le meeting en appelant à plus d’Europe, mais pas à n’importe quelle Europe. Elle a appelé à refuser de choisir entre ceux qui souhaitent une Europe aux Etats forts, au nationalisme exacerbé et à ceux qui ne proposent qu’un tiède compromis entre le libéralisme et leurs convictions pour mettre en avant la rupture proposée par Europe Ecologie: une transition énergétique pensée pour redynamiser l’économie et remettre l’humain au centre d’une Europe démocratique. « Nous avons la responsabilité d’amorcer et de porter un nouveau modèle de développement, plus juste, plus équitable et plus durable » a rappelé l’eurodéputée sortante de la circonscription du Grand Est en proposant un réel « Made in Europe ».

Notre mouvement est présent aux élections européennes du 25 Mai 2014

The National European flags in 2007Les Écologistes – Mouvement Écologiste Indépendant (MEI) sera présent sur les listes « Europe Écologie » lors des élections européennes de juin prochain suite à l’accord obtenu au niveau national avec EELV. Dans l’euro-région du Grand Ouest (Bretagne- Pays de Loire – Poitou Charente) le MEI sera représenté par Isabelle Kozlowski candidate en 8em position.

Dans une élection à un seul tour de scrutin la sensibilité et les thèses écologistes peuvent s’exprimer pleinement et sans arrière pensée de fusion avec d’autres listes ; cela convient tout à fait au principe d’indépendance du MEI.

Cet accord avec EELV répond aussi aux souhaits de nombreux électeurs de voir l’Écologie Politique réunie en une seule famille et il a aussi été facilité par le départ de EELV du gouvernement.

L’appellation de la liste n ‘est pas EELV” mais  ” Europe Écologie ” , et cette liste est un agrégat de partis politique , ou dit autrement : une juxtaposition de partis politiques , qui comprend le MEI , EELV , …

Avec respectivement près de 4% des voix pour le MEI et 16% pour EELV au précédent scrutin de 2009 il y a tout lieu de se montrer optimiste quant au résultat 2014 d’autant plus que seule l’Écologie est en mesure d’apporter une alternative aux problèmes créés par notre type de société de fuite en avant et de saccage du milieu de vie.

Le MEI de Vendée se réjouit également de l’augmentation du nombre de ses adhérents. Ses militants et adhérents sont engagés dans cette campagne , et seront actifs lors de la visite de Yannick Jadot , à la Roche sur Yon , début Mai.

Waechter dément avoir sollicité BB pour être candidate des Écolos indépendants en 2012

Logo Le PointAntoine Waechter, président du Mouvement écologiste indépendant et co-président de l’Alliance Écologiste Indépendante (AEI), a démenti dimanche avoir sollicité Brigitte Bardot pour être candidate de l’AEI à l’élection présidentielle de 2012.

Dans un courrier adressé au président de la République et transmis à l’AFP jeudi soir, Brigitte Bardot avait affirmé étudier une proposition de l’Alliance Écologiste Indépendante d’être sa candidate à l’élection présidentielle de 2012.

Les responsables de l’Alliance Écologiste Indépendante (parti qui a fusionné trois mouvements), Antoine Waechter et Jean-Marc Governatori, avaient écrit fin septembre un courrier dont l’AFP avait eu copie, à Brigitte Bardot où ils se montraient intéressés par l’ex-actrice.

“Nous présenterons des candidats partout aux législatives 2012 et réfléchissons à la meilleure personne qui pourrait nous représenter à la présidentielle 2012. Nous pensons à vous, et souhaiterions vous en entretenir”, avaient écrit MM. Governatori et Waechter dans cette lettre du 28 septembre.

Puis, dans un communiqué transmis dimanche, Antoine Waechter a rectifié : “Je ne sais quel quiproquo a pu conduire à une telle supposition : la question n’a jamais été évoquée par les instances de l’Alliance et aucune démarche à l’adresse de BB ne m’a jamais été soumise”.

“L’action de Madame Bardot est respectable, mais elle ne peut suffire à valider une campagne présidentielle”, a-t-il ajouté.