Archives de catégorie Actualité

ParLes Ecologistes - MEI

Notre Dame des Landes : Tous à Nantes le 22 février 2014

Manifestation Ayrautport 22 Février 2014L’État et les pro-aéroport menacent de passer de nouveau en force. Ils prétendent débuter les chantiers dans les mois qui viennent.
Sur place, le mouvement est plus vivant encore qu’à l’automne 2012, les liens plus denses, les champs plus cultivés et les habitats plus nombreux. Au delà, plus de 200 comités locaux se sont créés, en solidarité avec la lutte et pour la faire essaimer par chez eux.
Et il n’est pas question qu’ils touchent au bocage et aux espèces protégées.
Relais par le MEI de l’appel

lancé par la coordination des opposants (50 associations, syndicats, mouvements politiques et collectifs) – le COPAIN 44 – Les Naturalistes en lutte – Des habitant-e-s de la ZAD

ParLes Ecologistes - MEI

La non-violence que Nelson Mandela a su appliquer est un des fondements philosophiques du Mouvement Ecologiste Indépendant

NelsonMandelaLes Écologistes – Mouvement Écologiste Indépendant rend hommage à Nelson Mandela qui, à la suite de Gandhi, Martin Luther King et Jean Jaurès … a su rendre l’Humanité plus juste et plus noble.

Il a lutté de toutes ses forces contre la monstruosité de l’Apartheid en Afrique du Sud  et a passé pour cela 28 années en prison. Il aurait eu alors besoin de plus de soutien international en particulier lorsque, condamné à mort par les autorités de son pays, les USA, l’Angleterre et la France ont été en 1964 les seuls pays qui se sont abstenus lors de la demande de l’ONU pour que Nelson Mandela soit gracié. Malgré toutes les souffrances qu’il a endurées il a su faire preuve d’une grandeur d’âme exceptionnelle en pardonnant à ses geôliers et à ses opposants évitant par là même une révolution sanglante à son pays comme il a pardonné à tous ceux qui sur le plan international ont été complices de l’Apartheid, que ce soit par lâcheté ou par intérêt.

La non-violence que Nelson Mandela a su appliquer avec succès est un des fondements philosophiques du Mouvement Écologiste Indépendant.    .

ParAntoine Waechter

La fonction présidentielle paie l’erreur de la réforme de 2000

Nicolas SARKOZY en a été la victime, François HOLLANDE l’est aujourd’hui, victimes d’un système institutionnel qui fait du président un premier ministre.

Rendu responsable de tout ce qui ne va pas, la présidence est la cible de tous les mécontentements. Le remplacement du premier ministre en titre ne changera rien à la courbe descendante des sondages.

Soucieux de se succéder à lui-même au bout d’un mandat de cinq ans trop court, le Président cale ses décisions sur l’opinion, entrant dans une valse hésitation qui tue l’autorité, pourtant nécessaire au chef de l’exécutif.

Elue dans la foulée de l’élection présidentielle et en soutien du Président, l’assemblée nationale n’est plus qu’un appendice de l’Élysée : l’exécutif et le législatif sont concentrés dans les mêmes mains : il en résulte un effacement du Parlement derrière la présidence, des éruptions de mauvaise humeur de parlementaires frustrés, rendant chaotique le cheminement législatif, une présidence, nue devant le peuple, menacée par un « printemps » français.

Bref : la fonction présidentielle est affaiblie et avec elle c’est l’État qui s’affaiblit. En temps de crise, cette situation est détestable. Plus personne n’est en situation de tenir la barre tout en assurant l’unité nationale.

La réforme du quinquennat fut une erreur. Redonnons à la fonction présidentielle le caractère fédérateur qu’elle a dans toutes les démocraties européennes. Redonnons au premier ministre les prérogatives du gouvernement. Séparons les élections législatives de l’élection présidentielle pour redonner une visibilité au Parlement.

La crise politique actuelle se résoudra par une réforme constitutionnelle. Par gros vent, la gouvernance est essentielle : ce n’est pas un luxe de lui donner plus d’efficacité et de stabilité.

ParLes Ecologistes - MEI

Ecotaxe et échec du modèle agricole productiviste et pollueur “breton”.

L’écotaxe, en devenant le chiffon rouge agité par la FNSEA et le Medef…, détourne l’attention du problème de fond : l’échec du modèle agricole productiviste pollueur imposé aux bretons.

Lire la suite

ParJacques Lançon

Soutien à Kokopelli : Danger pour les semences : Patrimoine commun

La réforme de la législation européenne sur le commerce des semences va être une catastrophe si elle est effectuée selon la réglementation prévue par la Commission européenne

En effet la proposition législative aggrave le cadre normatif actuel pour les petites et moyennes entreprises qui, en Europe, diffusent une large collection de variétés anciennes, patrimoine de tous, mais offre de nouvelles facilités à l’industrie semencière.

Au Parlement Européen, c’est la Commission Agriculture qui est chargée d’examiner ce dossier. Celui-ci doit avoir déposé son rapport  le 24 octobre. Le 26 novembre 2013, il devrait être présenté en séance publique et le vote des députés, au sein de la Commission Agriculture, devrait intervenir le 4 décembre prochain. Il s’agit donc de faire connaître à nos députés français siégeant à la Commission Agriculture et au  Parlement Européen, notre rejet de ce texte.

Le MEI demande avec l’Association Kokopelli que les variétés appartenant au domaine public sortent purement et simplement du champ d’application de cette législation proposée.
Pour la régulation de certains paramètres essentiels comme la faculté germinative ou la qualité sanitaire, les garanties applicables aux « semences standards » suffisent largement.
Subsidiairement, l’exception créée pour les « marchés de niche » doit être applicable également aux petites et moyennes entreprises, dès lors qu’il s’agit de petites quantités de semences, qui ne seront diffusées, vraisemblablement, qu’aux jardiniers amateurs.

Car la législation européenne sur le commerce des semences ne doit pas être une réforme écrite par et pour l’industrie semencière

Association Kokopelli – 22 Cap de Lourm – 09290 Le Mas d’Azil – France
Tél : 05 61 67 69 87 – Fax : 05 34 02 14 54 / semences@kokopelli-semences.fr – www.kokopelli-semences.fr

ParJacques Lançon

Victoire pour le loup ! Soutien du MEI au collectif d’associations au Tribunal administratif

Soutien du MEI aux  associations ASPAS / FERUS / FNE / LPO / SFEPM / WWF / One Voice

Victoire pour le loup ! Le collectif d’associations obtient l’arrêt des battues dans les Alpes-Maritimes

 

ParAlbert Danjau

Déraillement de Brétigny/Orge

Communiqué adopté à 96% .

Les Ecologistes du MEI regrettent cette catastrophe ferroviaire qui a fait au moins 7 morts et de nombreux blessés et traumatisés. Nous nous associons à la peine des familles et des amis des victimes.

Un tel drame ne s’ était pas produit depuis 1988. Ceci ne nous empêche pas de nous poser des questions sur les causes profondes de cette tragédie.

L’ enquête a déterminé qu’ une éclisse dans un aiguillage était la cause directe de ce déraillement.

Or comment une éclisse a-t-elle pu s’ introduire dans cet aiguillage ?

Il faut savoir qu’ une paire d’ éclisses relie deux extrémités de rails face à face avec au minimum 4 boulons serrés ( deux pour chaque bout de rail). Or deux boulons suffiraient pour maintenir les éclisses comprimées. Il est curieux que personne ne se soit aperçu lors des tournées de surveillance que les éclisses étaient en train de se desserrer.

La ligne Paris – Limoges faisait partie des lignes déclarées en déficit d’ entretien en 2011 par M. PEPY, directeur général de la SNCF.

Les comptes de la SNCF pour 2012(résultat d’ exploitation) font apparaître un bénéfice de 696 millions. Or le gouvernement souhaite prendre une partie de ce bénéfice pour le mettre dans le budget général. C’ est ce qu’ avait accordé joyeusement en 2008 madame Idrac alors PDG de la SNCF à Madame Lagarde ministre du Budget.

Cet accident met en lumière les conséquences possibles d’ une insuffisance d’ entretien. Donc :

 Les Ecologistes du MEI demandent que l’ intégralité du bénéfice de la SNCF en 2012 soit utilisée pour l’ entretien des infrastructures et du matériel roulant.

ParAntoine Waechter

Batho : emportée comme un fétu de paille

Trois ministres en charge de l’environnement ont été virés au cours de la Ve République : ils appartenaient tous à des gouvernements socialistes et ils étaient tous des seconds dans la hiérarchie des partis. Le Ministère de l’Ecologie a naturellement vocation à exprimer des désaccords vis-à-vis de projets portés par d’autres ministères et ces désaccords ne doivent pas être étouffés dans de discrètes réunions d’arbitrage entre cabinets ministériels.

Pour durer à ce poste tout en s’affirmant, le ministre en charge de l’environnement doit être une forte personnalité et disposer d’un fort appui électoral. Delphine Batho a été emportée par son acte de bravoure comme un fétu de paille parce qu’elle ne réunissait aucune des conditions de force. Mais aussi, parce que l’exigence écologiste ne pèse guère dans les calculs et la culture du Parti socialiste.

Les ministres Verts ne sont justifiés de rester au gouvernement qu’à la condition de relever le flambeau de la parole libre, faute de quoi ils prennent le risque d’apparaître comme des larbins du PS : il est aujourd’hui impossible d’être en deçà du courage de Delphine Batho. Mais, les Verts doivent élargir leur base électorale, rassembler la diversité écologiste, retrouver la dynamique perdue d’Europe Ecologie, pour espérer créer l’indispensable rapport de force.

ParJacques Lançon

Notre Dame des Landes : Grand rassemblement de l’été samedi 3 dimanche 4 août

Le MEI relaye le communiqué de presse de l’ACIPA  et invite à leur grand rassemblement des 3et 4 août

 Communiqué de presse de l’organisation de la chaîne : Notre-Dame-des-Landes, le 14 mai 2013

Chaine humaine du 11 mai autour de Notre-Dame-des-Landes : pari réussi !

 

La chaine humaine de 25 km le samedi 11 mai, autour du site bocager menacé par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que les concerts de soutien de nombreux artistes militants durant tout le week-end, viennent de démontrer une fois de plus que la mobilisation face à ce projet d’un autre siècle est toujours aussi importante.

Le 17 novembre, lors de la manifestation de réoccupation faisant suite aux expulsions, nous étions 40 000 !


Samedi, nous étions toujours aussi nombreux, alors que la tension sur le terrain est un peu retombée. 
La démonstration est ainsi faite : notre détermination est intacte !  On peut même dire qu’elle s’accroît, tant étaient nombreux les comités de soutiens et participants qui s’étaient déplacés, parfois de très loin, pour joindre leurs voix et leurs bras aux nôtres et demander l’abandon définitif de ce projet.


Les nombreux bénévoles qui ont permis l’organisation de cette opération complexe, et sans doute jamais égalée, sont fin prêts pour l’organisation du prochain grand rendez-vous festif des opposants, les 3 et 4 août prochains. Qu’ils soient remerciés pour leur engagement sans faille, de même que les artistes qui ont animé les soirées.

 Nous resterons vigilants et mobilisés jusqu’au bout pour qu’enfin ce projet inutile soit définitivement “enterré” !

 

Lien pour la découvrir vue du ciel et du sol :https://picasaweb.google.com/ACIPA.NDDL/2013_05_11_ChaineHumaine#slideshow/5877206456135993490

 

Notre Dame des Landes 2013 : Grand rassemblement de l’été samedi 3 et dimanche 4 août

 Dans la foulée de la réussite incontestable de la chaîne humaine, la coordination des opposants entend maintenir la pression sur les décideurs en organisant le grand rassemblement estival devenu traditionnel mais qui, cette année, devra prendre une ampleur maximale !

Le week-end des 3 et 4 août sera principalement axé sur la musique à laquelle s’ajouteront quantité d’autres propositions. La liste des groupes participant à cet évènement sera connue fin juin et il y en aura certainement pour tous les goûts musicaux. Les enfants ne seront pas oubliés et une vraie programmation leur sera proposée également. Un grand merci à l’avance à tous les artistes engagés à nos côtés !

Pour les Forums/Débats, nous ferons en sorte que les grands thèmes liés au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes soient présentés ou discutés : Grands Projets Inutiles Imposés partout en France, Agriculture, Energie, transition écologique, Urbanisation / aménagement du territoire / métropolisation / transports, Eau / biodiversité, etc…

Comme à l’habitude, un camping accueillera les participants qui voudront passer plusieurs jours à Notre Dame des Landes.

En attendant que le programme des festivités soit dévoilé complètement, nous vous invitons à réserver votre week-end et surtout à mobiliser autour de vous !

 

Aller à la barre d’outils