France > Articles by: Jacques Lançon

3,2 millions d’Européens disent non aux traités transatlantiques Tafta et Ceta

stopTAFTA

3,2 millions d’Européen-ne-s disent non aux traités transatlantiques Tafta et Ceta ! L’alliance citoyenne, qui remet aujourd’hui les signatures de l’initiative citoyenne européenne (ICE) Stop TTIP à Bruxelles, demande une réponse politique de l’UE.

l’Initiative européenne auto-organisée (ICE) Stop TTIP a remis, mercredi 8 octobre, plus de 3,2 millions de signatures à la Commission européenne à Bruxelles. Alliance regroupant près de 500 organisations européennes, Stop TTIP a collecté un nombre de signatures record dans le cadre d’une ICE.

Serait-ce le nouveau totalitarisme à combattre ? Geneviève De Gaulle Anthonioz

Genevieve-De-Gaulle-AnthoniozTL : … Vous savez mieux que moi qu’il y a le poids du politique,  il y a le poids de l’économique. Et vous avez parfois des phrases qui sont d’une force incroyable. J’ai noté :
” J’ai connu le nazisme, j’ai connu le totalitarisme stalinien, je crains que nous soyons en train d’accéder à un autre totalitarisme, celui de l’argent.”
TL : Vous allez fort là.

GDA : oui ! oui ! C’est ma conviction profonde. Vous savez : je n’ai rien à ménager. Je suis une vielle dame. Je pense que je dois dire ce que je trouve juste et vrai. C’est l’argent qui mène le monde. On peut se cacher derrière son ombre. Mais c’est comme ça. Ce n’est même plus par pays. Ce sont des puissances financières qui souvent nous échappent. On voit bien quand vous parlez, de bourse de krach, qu’est ce que peut faire un citoyen ? Il peut simplement dans sa sphère à lui, essayer de faire que ce monde soit moins injuste. C’est pourquoi quand les jeunes viennent nous dire :  “Vous aviez des choses à combattre : Comme vous avez eu de la chance !” Je réponds : Et vous,  vous croyez que vous n’avez rien à combattre !
TL : Mais comment combattre ces puissances de l’argent.
GDA : Comment combattions-nous le nazisme ?  Avec nos mains nues ! Nous n’avions rien non plus !Qu’est-ce qu’on fait ? On refuse d’abord, puis on essaye, là où on est, de faire que ce ne soit pas l’argent qui mène le monde….

Entretien réalisé pour RCF  par Thierry Lyonnais en 2000, 2 ans avant la disparition de Geneviève De Gaulle-Anthonioz  le 14 février 2002, rediffusé sur RCF le 30 mai 2015 à l’occasion de l’intronisation parmi les gloires du panthéon de Geneviève de Gaulle et de Germaine Tillon, autre femme illustre de la résistance

Algues vertes : Ce n’est pas aux contribuables de payer 7 millions €

La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé, le 26 décembre 2014, la condamnation de l’Etat à verser plus de 7 millions d’euros au conseil général des Côtes d’Armor, en remboursement des frais de ramassage et de traitement des algues vertes.

Extrait :   Les juges ont confirmé en grande partie le jugement prononcé le 12 avril 2013 par le tribunal administratif de Rennes. L’Etat devra précisément verser 7.046.517 €, soit les montants versés par le Conseil Général.

Il est intolérable que nous, les contribuables français nous devions payer pour l’incurie de l’Etat qui n’est pas capable de faire respecter la réglementation : Les citoyens comme les entreprises ne doivent pas polluer.

Ce n’est pas aux contribuables de compenser l’absence de sanction vis à vis des pollueurs que sont principalement pour les algues vertes, les  porcheries industrielles. Non seulement l’environnement subit une grave nuisance mais en plus ce ne sont pas les producteurs de lisier qui sont sanctionnés. Nos impôts servent à permettre aux pollueurs de poursuivre leurs pollutions. Intolérable.

 

Des solutions existent : – La déshydratation des lisiers puis le transport  des engrais organiques azotés et séchés vers les zones céréalières où ces engrais remplaceront les amonitrates. Ces amonitrates étant  générateurs d’effet de serre et d’importation coûteuse d’énergie, leur suppression contribueront à deux améliorations environnementales et comptables – et surtout les productions bio  dont nous manquons…et que nous importons. C’est un comble !

 

Avec 7 millions d’euros, l’Etat doit se doter des moyens de faire respecter la loi et encourager l’évolution vers la bio…plutôt que de payer un travail de cochon… pas bio du tout

 

Européennes 2014 : visite du GAEC Charrière à Fétigny (Jura)

Antoine Waechter, second sur la liste Europe Écologie et président du Mouvement Écologiste Indépendant, accompagné de Jacques Lançon, responsable régional du MEI Franche-Comté, Nicole Lançon et Jean Pluskota, ainsi que de Claude Mercier, responsable régional d’EELV, ont visité le GAEC Charrière à Fétigny.

Cette exploitation laitière produisant du comté bio est à la pointe du progrès : bien-être des animaux, économie d’énergie, équilibre alimentaire adapté à chaque animal, conduite de l’alimentation des vaches par ordinateur, traite automatique…La qualité des prairies avoisinantes témoigne de l’impact positif d’une conduite en agrobiologie.

La visite avait pour objectif de montrer l’importance de l’Europe dans la vie des campagnes : subventions de la politique agricole commune et en faveur des investissements d’économie d’énergie…mais aussi Natura 2000 et divers projets des collectivités.

Sans l’Europe, à quoi ressembleraient aujourd’hui les hauteurs du Jura ? Antoine Waechter appelle les électeurs à ne pas s’abstenir car l’Union a besoin d’être confortée.

Témoignage de notre ami Jean Pluskota
Bravo pour cette visite d’un élevage bio de vaches laitières dans le cadre des européennes. Production de farines bio, foin bio, lait bio pour fabriquer du Comté bio, séchage du foin par captage solaire, Une affaire qui marche très bien .Sensationnel, formidable, une très bonne incitation à continuer notre travail…

Dans la salle de traite automatisée
Dans la salle de traite automatisée
Séchage solaire de foin en vrac
Séchage solaire de foin en vrac
Installation de captage de l'énergie solaire sous toiture pour sécher le fourrage ; financement européen FEADER
Installation de captage de l’énergie solaire sous toiture pour sécher le fourrage ; financement européen FEADER
Après la visite devant les verres ! Vin bio du Jura et Comté bio du producteur Francis Charrière
Après la visite devant les verres ! Vin bio du Jura et Comté bio du producteur Francis Charrière

Soutien à Kokopelli : Danger pour les semences : Patrimoine commun

La réforme de la législation européenne sur le commerce des semences va être une catastrophe si elle est effectuée selon la réglementation prévue par la Commission européenne

En effet la proposition législative aggrave le cadre normatif actuel pour les petites et moyennes entreprises qui, en Europe, diffusent une large collection de variétés anciennes, patrimoine de tous, mais offre de nouvelles facilités à l’industrie semencière.

Au Parlement Européen, c’est la Commission Agriculture qui est chargée d’examiner ce dossier. Celui-ci doit avoir déposé son rapport  le 24 octobre. Le 26 novembre 2013, il devrait être présenté en séance publique et le vote des députés, au sein de la Commission Agriculture, devrait intervenir le 4 décembre prochain. Il s’agit donc de faire connaître à nos députés français siégeant à la Commission Agriculture et au  Parlement Européen, notre rejet de ce texte.

Le MEI demande avec l’Association Kokopelli que les variétés appartenant au domaine public sortent purement et simplement du champ d’application de cette législation proposée.
Pour la régulation de certains paramètres essentiels comme la faculté germinative ou la qualité sanitaire, les garanties applicables aux « semences standards » suffisent largement.
Subsidiairement, l’exception créée pour les « marchés de niche » doit être applicable également aux petites et moyennes entreprises, dès lors qu’il s’agit de petites quantités de semences, qui ne seront diffusées, vraisemblablement, qu’aux jardiniers amateurs.

Car la législation européenne sur le commerce des semences ne doit pas être une réforme écrite par et pour l’industrie semencière

Association Kokopelli – 22 Cap de Lourm – 09290 Le Mas d’Azil – France
Tél : 05 61 67 69 87 – Fax : 05 34 02 14 54 / semences@kokopelli-semences.fr – www.kokopelli-semences.fr

Notre Dame des Landes : Grand rassemblement de l’été samedi 3 dimanche 4 août

Le MEI relaye le communiqué de presse de l’ACIPA  et invite à leur grand rassemblement des 3et 4 août

 Communiqué de presse de l’organisation de la chaîne : Notre-Dame-des-Landes, le 14 mai 2013

Chaine humaine du 11 mai autour de Notre-Dame-des-Landes : pari réussi !

 

La chaine humaine de 25 km le samedi 11 mai, autour du site bocager menacé par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que les concerts de soutien de nombreux artistes militants durant tout le week-end, viennent de démontrer une fois de plus que la mobilisation face à ce projet d’un autre siècle est toujours aussi importante.

Le 17 novembre, lors de la manifestation de réoccupation faisant suite aux expulsions, nous étions 40 000 !


Samedi, nous étions toujours aussi nombreux, alors que la tension sur le terrain est un peu retombée. 
La démonstration est ainsi faite : notre détermination est intacte !  On peut même dire qu’elle s’accroît, tant étaient nombreux les comités de soutiens et participants qui s’étaient déplacés, parfois de très loin, pour joindre leurs voix et leurs bras aux nôtres et demander l’abandon définitif de ce projet.


Les nombreux bénévoles qui ont permis l’organisation de cette opération complexe, et sans doute jamais égalée, sont fin prêts pour l’organisation du prochain grand rendez-vous festif des opposants, les 3 et 4 août prochains. Qu’ils soient remerciés pour leur engagement sans faille, de même que les artistes qui ont animé les soirées.

 Nous resterons vigilants et mobilisés jusqu’au bout pour qu’enfin ce projet inutile soit définitivement “enterré” !

 

Lien pour la découvrir vue du ciel et du sol :https://picasaweb.google.com/ACIPA.NDDL/2013_05_11_ChaineHumaine#slideshow/5877206456135993490

 

Notre Dame des Landes 2013 : Grand rassemblement de l’été samedi 3 et dimanche 4 août

 Dans la foulée de la réussite incontestable de la chaîne humaine, la coordination des opposants entend maintenir la pression sur les décideurs en organisant le grand rassemblement estival devenu traditionnel mais qui, cette année, devra prendre une ampleur maximale !

Le week-end des 3 et 4 août sera principalement axé sur la musique à laquelle s’ajouteront quantité d’autres propositions. La liste des groupes participant à cet évènement sera connue fin juin et il y en aura certainement pour tous les goûts musicaux. Les enfants ne seront pas oubliés et une vraie programmation leur sera proposée également. Un grand merci à l’avance à tous les artistes engagés à nos côtés !

Pour les Forums/Débats, nous ferons en sorte que les grands thèmes liés au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes soient présentés ou discutés : Grands Projets Inutiles Imposés partout en France, Agriculture, Energie, transition écologique, Urbanisation / aménagement du territoire / métropolisation / transports, Eau / biodiversité, etc…

Comme à l’habitude, un camping accueillera les participants qui voudront passer plusieurs jours à Notre Dame des Landes.

En attendant que le programme des festivités soit dévoilé complètement, nous vous invitons à réserver votre week-end et surtout à mobiliser autour de vous !

 

Après les subprimes… Chypre, la Grèce…revenons à l’origine des crises financières

Des profits confortables pour les banques américaines

 Le 23 Mars 2013  économie monétaire

Article de Denis GAUCI ( association : ADED ) proposé par Alain BOUYER.

 La crise de 2009 n’aura pas entamé durablement les profits des banques américaines. Celles-ci viennent de publier leurs résultats pour l’année 2012. Ils ne sont pas décevants. C’est ainsi que J.P Morgan Chase affiche 21,3milliards de dollars ( 15,9 milliards d’euros ) en hausse de 53% au quatrième trimestre. Quant à Goldman Sachs, elle a vu ses résultats plus que doubler avec un bénéfice net de 7,3 milliards de dollars. Tout le réseau bancaire semble baigner dans ce contexte euphorique. Pour nous faire croire à la sagesse retrouvée, le Conseil d’Administration De JP Morgan Chase vient de réduire de plus de moitié le bonus attribué à son PDG Jamie Dimon. Celui-ci, tenu pour responsable de la perte de 6,2 milliards de dollars, devra se contenter de 10 millions de dollars.

Mais où diable les banquiers vont-ils chercher tout cet argent ?

Ils ont trouvé un truc génial en fusionnant la création monétaire et le crédit.

S’ il est normal de rembourser un crédit avec des intérêts, L’argent venu de la création monétaire doit être non remboursable et sans intérêts parce qu’il est dû à la collectivité en contrepartie de sa production. Cette création monétaire « directe » a été « oubliée » par le banquier qui lui a substitué le crédit évidemment bien plus rentable.

Ce système de création monétaire par le crédit a donné naissance à une montagne de dettes impossibles à résorber puisque pour rembourser il faut emprunter autant plus les intérêts. Cette mécanique infernale raréfie la monnaie dans l’économie réelle et l’accumule dans l’économie financière et spéculative (les banques). Le phénomène ne peut que s’aggraver et la crise s’approfondir. Si nous ne faisons rien, les conséquences en seront extrêmement douloureuses. Ce qui se passe en Grèce nous en donne un petit aperçu. Il nous faut impérativement retirer le droit de création monétaire aux banques privées et le rendre à la Banque de France.

Source : Libération du 18 janvier 2013 D. Gauci

 Communiqué adopté à 82% des votants 09 Mars 2013

Contacts : ADED : droitsecodem@orange.fr  ,Site ; http://assoc.pagespro-orange.fr/aded/

                               –  lesecologistes-mei-paysdeloire@laposte.net